Janvier 8-10, 2014 - l'Université Cadi Ayyad (UCA) Marrakech, Maroc

BIOTECHNOLOGIE POUR L’ALLIMENTATION EN EAU DURABLE DE L'AFRIQUE

MArrakeshconference-600x112

La Conférence internationale «La biotechnologie pour l'alimentation en eau durable de l'Afrique» est l'événement de clôture du projet WATERBIOTECH, une action de coordination financée par l'Union européenne dans le cadre du septième programme-cadre (FP7). La conférence qui se tiendra à Marrakech (Maroc) comme la culmination de plus de deux années de travail intensif sous l'initiative WATERBIOTECH, réunira les membres du consortium WATERBIOTECH et des décideurs nationaux et régionaux, des professionnels de l'eau, des scientifiques et des praticiens. L'événement comprend la présentation des articles scientifiques qui s’occupent de la gestion de l'eau, du traitement de l'eau et de l'approvisionnement en eau de l’Afrique, ainsi que des groupes de discussion et des ateliers. La conférence scientifique est complétée par une exposition commerciale montrant l'état-of-the-art en biotechnologie pour le traitement d'eau. Le développement en Afrique doit s’approcher du bas vers le haut rendant compte des besoins de tous les acteurs tant que projet WATERBIOTECH l’a poursuivi. Le réseau entre l'Afrique et l'Europe résulté du projet WATERBIOTECH a conduit aux expériences d'apprentissage mutuel. Le but de cette conférence est d'étendre la coopération fructueuse à tous les participants de la conférence et de diffuser largement les résultats de l'initiative WATERBIOTECH.

Consortium waterbiotech ttz-Bremerhaven-170x128Financé par l'Union Européenne le projet vise l'alimentation en eau durable en Afrique et d'autres pays en voie de développement. L’utilisation de la biotechnologie est considérée comme une approche simple et rentable.

Bremerhaven, Décembre 2011. « Traitement des eaux usées est un sujet socio-économique plutôt que qu’un problème purement technique. L’utilisation de la biotechnologie à cet effet offrira aux collectivités un approvisionnement en eau sûr et sain et ainsi une amélioration de la qualité de vie. La participation locale est essentielle pour le succès», explique Sana Arousse, chef de projet responsable de WATERBIOTECH à ttz Bremerhaven.